Comment l'humain construit ses définitions qui deviennent ses guides de vie, sa vérité ?

Apprendre pour un enfant ce n'est pas comprendre et conclure si ce qu'il lui est proposé est juste ou pas pour son devenir : il n'en n'a pas les capacités cognitives. Il considère tout ce qu'il reçoit et perçoit comme vrai. À charge pour lui de comprendre et démontrer tout ce qu'il sait, ou pas.

Ce fonctionnement nous est connu lorsque nous apprenons les mathématiques : nous utilisons des vérités mathématiques démontrées, mais inaccessibles à notre compréhension avant la terminale ou les études supérieures. On applique alors des axiomes.

D'après notre expérience personnelle de spiritualité concrète, c'est ainsi que nous devons fonctionner : prendre des vérités de maîtres et d'enseignants, au début totalement incompréhensibles, et les explorer en nous jusqu'à réaliser leur vérité.
Qui peut comprendre du 1er coup, que tout est Un, Unité et que cela est vraiment synonyme d'Amour inconditionnel ? Et dans la même condition qui peut comprendre que l'amour affectif n'est pas l'Amour véritable recherché ?

Notre proposition est donc simple et légère : ces ateliers ne sont pas des enseignements ; des conférences ; des cafés philo ; ni des discussions qui n'ont pour objectif que de savoir qui a raison et qui a tort.

Ces ateliers sont un recueil de pensées que nous croyons vraies mais inefficaces, et celles que les maîtres nous suggèrent d'explorer ou que nous avons explorées.